Notre équipe

Alice Jossaume

Directrice

Expert près la Cour d’Appel de Paris
Membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art et de Collection (SFEP)
Membre du de la Compagnie des Experts Judiciaires en Objets d’Art et D’Ameublement (CEJOA)

Originaire de Suisse, elle s’est très tôt passionnée pour la civilisation chinoise ancienne et son histoire. Son grand-père notaire et écrivain féru d’histoire lui a transmis le goût pour l’histoire de la Chine. En 1997, elle commence ses études de langue, littérature et culture chinoise (LLCE) à la faculté de lettres de Genève, puis à la faculté des lettres d’Aix-en-Provence. Elle continue ses études à l’Ecole d’Art et de Culture (EAC) à Paris en 2002 et rencontre Thierry Portier en 2004, puis intègre le cabinet Portier aussitôt. Les nombreuses années passées aux côtés de Thierry Portier et ses multiples voyages en Asie lui ont permis de mieux s’approprier la culture asiatique et d’examiner et expertiser un grand nombre d’objets dans des collections privées ou muséales. Parmi ses passions figurent les objets de lettrés et la céramique chinoise Ming et Qing, les bronzes dorés de l’Himalaya et de la Chine, les grès, estampes, netsuke et gardes de sabre japonais, les sculptures d’Asie du Sud-Est.
Parmi les ventes de grandes collections qu’elle a expertisées ont figuré entre autres celles de photographies et d’objets de Robert de Semallé, des grès et estampes de la famille Portier, des laques et porcelaines de Robert de Strycker ou encore des flacons tabatières Edward Choate O’Dell. Elle donne des cours aux élèves commissaires-priseurs à l’école du Louvre et à Drouot Formation. Elle se déplace régulièrement en France et en Europe pour expertiser des collections privées ou rédiger des rapports d’expertises judiciaires. Elle est polyglotte et vous conseille en français, allemand, anglais, italien ou chinois.

Mon objet vendu mémorable

Vase lanterne en porcelaine famille rose aux huit immortels

Vase lanterne en porcelaine famille rose aux huit immortels. Marque et époque Qianlong (1736-1795).

Vente Auctionart, le 25 septembre 2020, adjugé 4.453.960 € (frais compris) 

Mon objet de rêve 

G. Zanabazar, Amithaba en bronze doré, début XVIIIe siècle, n°69.43.71. Zanabazar Museum, Ulaanbaatar, Mongolie

Ariane Excoffier

Collaboratrice

Experte assistante au Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art et de Collection (SFEP)

Après des études de droit, Ariane Excoffier s’oriente vers l’histoire de l’art et les arts asiatiques.
Ses études la mènent de la Sorbonne à L’Ecole du Louvre, où elle écrit un premier mémoire sur la collection d’estampes japonaises d’Etienne Sigaut, puis un second sur l’histoire et le marché de la porcelaine Imari.
Parallèlement, elle effectue un premier stage au sein du département art d’Asie d’une grande maison internationale, qui l’oriente définitivement vers l’expertise. Son goût la pousse plus particulièrement vers l’art japonais, dont elle décide de faire sa spécialité, et elle est embauchée au Cabinet Portier en 2015.

Elle participe à l’élaboration de catalogues portant notamment sur les objets japonais et à ce titre, la vente de la collection Portier est une opportunité rare d’approfondir ses connaissances concernant les grès liés à la cérémonie du thé et les estampes. Elle assiste ensuite Alice Jossaume lors de ventes importantes telles la collection d’estampes rares vendue en 2018 avec Artcurial ou une collection de grès japonais vendue en 2020 avec Tessier Sarrou.
Elle aiguise aussi ses compétences en arts du samourai, notamment en matière de sabres et de tsuba lors de la vente d’une exceptionnelle collection de sabres en 2021 avec la même étude. Membre de l’International Netsuke Society, elle participe aux colloques et sessions de découvertes muséales dans toute l’Europe, et elle a prêté sa plume au Bulletin de L’Association Franco-Japonaise pour un article sur les textiles bouddhiques.

Mon objet vendu mémorable

Utamaro objet mémorable Ariane

Kitagawa Utamaro (1753 ?-1806) L’amour caché (Fukaku shinobu koi) de la série Anthologie poétique: section de l’amour
(Kasen koi no bu).

Vente Beaussant-Lefèvre et Christie’s, 21 juin 2016, adjugé 744.000 € (frais compris)

Mon objet de rêve 

Shino objet rêve Ariane

Chawan Shino dit « Pont des dieux » (Shinkyo), XVIe s., , accession n° 2015.300.271. Metropolitan Museum of Art, New York

Camille Despré

Collaboratrice

Camille Despré s’est très jeune intéressée à la Chine par le biais de la langue qu’elle étudie depuis le collège.

Elle est diplômée de Premier Cycle de l’Ecole du Louvre, spécialité Histoire des Arts de l’Extrême-Orient, de Deuxième Cycle parcours « Marché de l’art » ainsi que d’une Licence LLCER de Chinois de l’INALCO.

Elle a réalisé un premier mémoire sur Clémence d’Ennery et sa collection et un deuxième sur l’expertise en arts asiatiques et son marché. S’orientant rapidement vers le marché de l’art, elle a commencé sa carrière en intégrant la galerie Jacques Barrère.

Ses études l’ont également amené à réaliser un séjour d’étude à Taiwan en 2015 et à s’expatrier à Shanghai en 2018-2019. A son retour, elle intègre le Cabinet Portier en tant que collaboratrice.

Proche du milieu universitaire, elle a été Chargée de Travaux dirigés devant les Œuvres à l’Ecole du Louvre et est actuellement Chargée des Travaux Pratiques de spécialité Extrême-Orient à l’Ecole du Louvre.

Mon objet vendu mémorable

Cachet en stéatite rouge et beige surmonté de dragons. Inscription « Qianlong yu bi zhi bao ». Epoque Qianlong (1736-1795).

Vente Pierre Bergé et Associés, le 14 décembre 2016, adjugé 21.000.000 € (frais compris)

Mon objet de rêve 

Boîte en forme d’animal mythologique couché en bronze et émaux cloisonnés, marque et époque Qianlong (1736-1795),
n° d’inventaire : M.192:1-1917, ©Victoria & Albert Museum, London

Ma Xiaoxia

Collaboratrice

Elle a grandi dans une famille d’intellectuels en Chine. Après avoir suivi quatre années d’études universitaires en chinois ancien, elle s’est installée en France pour poursuivre ses rêves d’art.

En 2013, elle a eu la chance de rejoindre le Cabinet Portier. Pendant les années où elle a travaillé pour des ventes aux enchères, elle a progressivement développé un intérêt pour l’art chinois ancien, en particulier la peinture et la calligraphie chinoises et les broderies, dans lesquels elle a connu un certain succès.

Mon objet vendu mémorable

Lin Fengmian (1900-1991):
Série de l’opéra: Le Pavillon des Pivoines. Huile sur toile.

Vente Morand et Morand, le 15 juin 2015, adjugé 372.000 € (frais compris)

Mon objet de rêve 

Anonyme. Paysage enneigé. Encre sur papier, dynastie Song du Sud (1127-1279). Musée de Shanghai

Lorraine Bertier

Collaboratrice

Après avoir été diplômée du premier cycle de l’Ecole du Louvre, spécialisée en arts des pays indianisés, elle poursuit sa spécialisation dans les arts himalayens avec un Master en Arts Religieux d’Asie à la SOAS à Londres.

Elle écrit un premier mémoire sur la conservation des temples au Népal, qui la mène à travailler au Népal puis en Inde dans la conservation du patrimoine, en passant par l’Unesco et des organismes privées. C’est en Inde qu’elle apprend l’Hindi pour pouvoir coordonner les équipes de restaurateurs sur les chantiers.

C’est durant un second Master à l’EPHE à Paris qu’elle se tourne vers les objets mobiliers himalayens, s’initie au tibétain, et se redirige vers le marché. Durant ces années, elle commence également à enseigner les arts des pays indianisés à l’Ecole du Louvre, et à donner des conférences dans des parcours formant aux métiers du marché de l’art (IESA). Elle commence en 2022 une thèse poursuivant ses travaux de Master sur les restaurations anciennes des objets himalayens.

Elle rejoint le Cabinet Portier en 2023, où elle participe à la vente d’objets himalayens exceptionnels, comme un monumental Hayagriva tibétain du XVIIIe s. en bronze doré, vendu chez Audap en octobre 2023.

Mon objet vendu mémorable

Utamaro objet mémorable Ariane

MONGOLIE – XVIIIe siècle
Thangka en soie appliquée représentant Guhyasamaja assis en yab-yum avec sa parèdre. Dim. 77 x 50 cm
Vente Audap, le 26 octobre 2023, adjugé 129.400 € (frais compris)

Mon objet de rêve 

Statue du Bodhisattva Manjusri en cuivre doré, XIIIe s., Népal, Musée National des Arts Asiatiques – Guimet (n° d’inv. MA5031), Paris.