Trio de feuilles de l'album « Niao Pu » (Manuel des oiseaux)

9 3JIANG Tingxi(1669-1732)
Feuille:97.5 x 56 cm
Sujet : 41 x 41 cm

Ce trio de feuilles de l'album « Niao Pu », est peint par JIANG Tingxi , un des peintres impériaux les plus célèbres du milieu de la dynastie Qing. « Niao Pu » rassemble 12 albums comprenant 30 feuilles, mentionnés dans le livre « Shi Qu Bao Ji» qui a répertorié toute la collection de peintures de l'empereur Qianlong et Jiaqing. Chaque feuille de l'album comporte deux parties, la partie droite représente un oiseau et des fleurs, la partie gauche est un texte écrit en Kaishu qui désigne le nom, les caractéristiques, l'ethnologie, la chronologie etc. de cet oiseau, il cite également les extraits de livres anciens les concernant.
JIANG Tingxi, qui a pour pseudonyme Nansha, Yangsun, né Changshu, originaire de la province de Jiangsu, est un des premiers ministres de l'empereur Yongzheng. Son style est reconnaissable par sa manière particulière de peindre les oiseaux et les fleurs. Ses œuvres sont influencées par le peintre YUN Shouping (1633 -1690), mais il s'inspire aussi des peintres occidentaux qui étaient pour la première fois assez présents dans la cour de Chine. Afin de montrer que son génie artistique est aussi important que politique, JIANG Tingxi a présenté plusieurs fois ses peintures à la cour. « Shi Qu Bao Ji» répertorie 71 œuvres de JIANG Tingxi, dont trois ouvrages importants recensant : « Niao pu » « Chun ge pu» (album des pigeons et cailles) « Bai zhong mu dan pu» (album d'une centaine de pivoines).
« Niao pu » fut apprécié par la cour, notamment par l'empereur Qianlong qui fut passionné de peinture. En conséquence, il est conservé scrupuleusement dans le bureau impérial jusqu'à la fin de la dynastie Qing, d'où cet ouvrage disparait mystérieusement. « Niao pu » se trouve actuellement au musée de la cité interdite à Taibei et Beijing, il s'agit d'une version tardive qui a été copiée par les élèves de JIANG Tingxi : YU Sheng(1692-1767 et Zhang Weibang, entre 1750 et 1761. Cette version copie fidèlement les peintures des oiseaux et des fleurs de JIANG Tingxi, et en même temps, elle complète, modifie et ajoute des textes en Mandchou.
5 2Ce trio de feuilles, d'après les étiquettes collées sur la peinture, représente un « perroquet jaune », un «perroquet vert du sud», un «perroquet rouge à tête bleue ». Sur le dos de chaque feuille, la numérotation des pages est inscrite à l'encre: pour « perroquet jaune », c'est 2 et 18 ; «perroquet vert du sud», c'est 2 et 2 ; «perroquet rouge à tête bleue », c'est 2 et 14. Ces chiffres correspondent aux numéros des albums et des planches. Les deux cachets sur chaque peinture (« chen Tingxi » et « zhao zhao ran han ») coïncident également avec les descriptions de « Shi Qu Bao Ji».
Vu que l'ensemble de « Niao Pu » de JIANG Tingxi a disparu depuis longtemps, ces trois feuilles que l'on présente maintenant sont une occasion précieuse de découvrir les œuvres de JIANG Tingxi.




1 1 4 2  8 3 
 2 1  7 2  10 3
 3 1    11 3